Quand la famille se dissout, un deuil profond s’opère. Deuil – Acte 1

Quand j’étais jeune, je rêvais de fonder une famille. Je l’ai fait.
10 ans plus tard, je rêvais de prendre mon sac à dos et de partir vivre libre telle une nomade. Je ne l’ai pas fait, j’avais une famille.
Puis 2 fois 5 ans plus tard, j’avais à nouveau cette envie de vivre une autre vie. J’ai décidé de divorcer. C’était ma décision, et j’avoue que cela a créé un véritable tsunami émotionnel en moi et autour de moi.

Souvent, les gens vous disent « bah c’était ta décision, non ? » Oui et pourtant.
Divorcer, c’est réaliser le deuil de la famille que vous avez construite et ça se fait pas en un claquement de doigts.
J’ai beaucoup pleuré, me demandant si j’avais pris la bonne décision. Je ressentais tant de culpabilité, certains de mon entourage m’y ont bien aidé au passage.
Mais il y avait une petite voix qui me disait « Avance, regarde devant et pas derrière ! »

J’ai traversé chaque étape, chaque discussion avec foi et calme. Je souhaitais que la douceur m’accompagne dans cette épreuve et elle a été au rendez-vous. J’ai fait de mon mieux en tout cas.

Je suis une femme qui termine le deuil de sa famille. Le sourire et les yeux pétillants de mes enfants me rappellent chaque jour qu’il faut croire en ses rêves et en sa petite voix car sans cela on ne va nulle part.
En décidant de vivre my best life, j’ai créé du mouvement autour de moi. Cela ne fait pas de moi une mauvaise personne, mais une femme qui OSE et qui assume ses choix, ses convictions. J’en suis heureuse, apaisée et confiante.

Le 27/09/20, j’annonçais mon souhait de reprendre ma liberté à l’homme avec lequel je vivais depuis 20 ans. J’ai énormément d’amour tendre pour cet homme. Je suis fière du chemin que nous avons réalisé ensemble jusqu’à ce 11/04/22, où nous avons signé la convention de divorce. Nous avons déjeuner ensemble avec les enfants et c’était joyeux. Quel incroyable chemin.

Maintenant je peux véritablement renaître à cette vie qui est venue me chercher depuis une décennie. TOUT est possible. Il suffit d’y croire et d’y aller avec foi et amour.

J’accompagne le processus de deuil et toute la gestion émotionnelle autour du deuil, de l’abandon, du rejet. Contactez-moi !


#hypnosekaryn#deuil#olycoach

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.